Une lettre originale de convocation aux États du comté de Foix émise par Henri II de Navarre (1552)

 

 

L’expédition des lettres de convocation pour les assemblées des Cortes de Navarre, des États de Béarn et des États de Foix fut une pratique très courante au cours de la première moitié du XVIe siècle. À cette époque-là, les rois de Navarre ont envoyé de nombreuses convocations aux localités, aux nobles et aux ecclésiastiques pour y assister. Le nombre d’assemblées fut notable, compte tenu que seulement sous le règne de Catherine de Foix (1483-1517), les Cortes et les États furent rassemblés chaque année, ce qui peut nous donner une certaine idée du nombre de lettres de convocation émises à l’époque.

Malgré la profusion de ce type de documents, les originaux des lettres de convocation émises par les rois de Navarre ne sont pas faciles à trouver à l’heure actuelle, car la plupart n’ont pas survécu au passage du temps. Le document que nous présentons aujourd’hui, est un acte original d’une citation du comte de Foix aux « jurats et communitat de la ville de Foix ». C’est pourquoi il constitue une « rara avis » d’un type documentaire peu habituel à trouver en original dans les Archives historiques.

Cette lettre, émise par Henri II d’Albret, roi de Navarre, comte de Foix, seigneur souverain de Béarn, etc., provenant du fonds des archives communales de Foix, fait partie de la sous-série « Actes constitutifs et politiques de la commune ». Il faut remercier les archivistes de l’Ariège de nous avoir donné accès à ce bel acte en très bon état de conservation, qui fait partie d’une liasse contenant des documents de thématiques et de périodes historiques diverses[1], en partie en mauvais état de conservation et qui, par conséquent, n’est ordinairement pas communicable aux chercheurs.

À propos du contenu de ce document, nous voulons insister sur la titulature d’Henri II d’Albret. Même si l’acte concerne le comté de Foix, comté français dépendant de la Couronne de France, Henri d’Albret s’intitule d’abord « Lo REY », sans faire mention du royaume dont il était roi, c’est-à-dire, la Navarre, puis comte de Foix. Cette façon de s’intituler, constitue l’un des multiples exemples qui montrent à quel point le titre de roi de Navarre était important pour la dynastie des Albret. Compte tenu du fait que le titre de comte de Foix était suffisant pour émettre une convocation à l’assemblée des États de ce comté pyrénéen, le titre « Lo REY» apparait ici comme une pratique administrative et de pouvoir ayant pour objectif de montrer, en premier lieu, aux destinataires du document que la dynastie d’Albret-Navarre-Foix-Béarn faisait partie du plus haut statut social de l’époque.

Ce document en papier, écrit d’une façon très soignée en langue occitane, est daté de Cauna, une commune du sud-ouest, proche de Mont-de-Marsan, située dans le département des Landes (Nouvelle-Aquitaine). L’acte, portant la signature du grand-père du bon roi Henri de France et de Navarre, est contresigné par Arnaud de Colom, secrétaire royal et ne porte aucun sceau.

 

TRANSCRIPTION

(FOLIO RECTO)                 Lo rey conte de Foix

Suus augunes causes concernentes nostre seruice, bien, repaus et utilitat de / (ligne 2) nostre pays, terres et seigneuries, Nous ayam mandat assemblar las gens / (ligne 3) deus terres, estatz de nostre contat au IIIIeme de julhet en nostre ville / (ligne 4) de Foix. Per que vous mandam que ausdict jorn et loc ont nous seram / (ligne 5) diu aydant en personne, vous y trobetz per audir las causes de ladicte / (ligne 6) assemblad, arrestar et concludir suus aqueres ainxo que sera advisat et (ligne 7) no y falhiatz. Dade a Cauna, lo XVIIeme de juing 1552

HENRY (signature)

COLOM (signature)

 

(FOLIO VERSO) A nostres cars et bien amatz los / juratz et communitat de Foix (sic) / nostre ville de Foix.

 

[1] Archives Départementales de l’Ariège, EDT/AA14. Dates extrêmes de la liasse : 1424-1768

 

Par Álvaro ADOT

Casa de Velázquez (EHEHI) / Equipe d’accueil ITEM 3002 (UPPA)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.