Journée d’étude du 16 mars 2018

Des corpus pour l’histoire à l’âge du numérique.

Éditions électroniques d’actes royaux et princiers

 

Vendredi 16 mars 2018 de 09h00 à 18h00

École nationale des chartes, 65, rue de Richelieu, Paris 2e (salle Delisle)

Le projet de recherche Acronavarre, sélectionné par l’Agence nationale de la recherche, réunit plusieurs équipes franco-espagnoles (Université de Pau et des Pays de l’Adour, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, École nationale des chartes, Casa de Velázquez, Universidad Pública de Navarra). Il ambitionne de recenser et d’éditer numériquement les quelque
7 000 actes des rois et reines de Navarre conservés sous quelque forme que ce soit et produits entre 1484 et 1594.

Il s’inscrit dans une longue tradition d’éditions de corpus d’actes royaux et princiers du Moyen Âge. La validité de ces corpus fait l’objet d’un engouement renouvelé, tant en raison d’un
retour aux sources de la part des historiens que du développement des outils numériques. Ces derniers ont bénéficié des corpus existants pour tester des méthodes et des techniques. En
retour, les potentialités des nouveaux outils (web sémantique, interopérabilité) obligent à concevoir autrement la constitution de ces corpus. Comment les historiens des époques médiévale
et moderne s’en saisissent-ils (s’ils s’en saisissent) ? Quelles sont leurs attentes ? Leurs espoirs ? Leurs déceptions ? Ces nouveaux territoires de la connaissance historique seront au cœur du séminaire du 16 mars 2018.

Lettres patentes d’Henri de Bourbon, roi de Navarre, seigneur souverain de Béarn, accordant à Jacques Dumirailh une place d’écolier pensionnaire au collège d’Orthez, Pau, 6 septembre 1582

Lettres patentes d’Henri de Bourbon, roi de Navarre, seigneur souverain de Béarn, accordant à Jacques Dumirailh une place d’écolier pensionnaire au collège d’Orthez, Pau, 6 septembre 1582

 

PROGRAMME

9 h Accueil des participants
9 h 15 Introduction et présentation
par Philippe Chareyre | Université de Pau et des Pays de l’Adour et Olivier Poncet | École nationale des chartes – Université PSL

 

1. Éditer des corpus : expériences et expérimentations
Modérateur : Laurent Morelle | École pratique des hautes études – Université PSL

9 h 30 The Henry III Fine Rolls Project
par David Carpenter | King’s College London et Paul Dryburgh | The National Archives
10 h 15 Pour une nouvelle appréciation des index : des projets innovants sur une base traditionnelle, autour des Regesta Imperii
par Gerhard Lubich | Ruhr-Universität Bochum
11 h 10 “A murky ocean of papers…” : Digitizing the Medici Archive (1370s-1743)
par Antonio Assonitis | Medici Archive Project, Florence
11 h 50 Éditions ou données ? API et (re)publications
par Vincent Jolivet | École nationale des chartes – Université PSL

 

2. Explorer des corpus : attentes et réalisations
Modérateur : Jean-Baptiste Camps | École nationale des chartes – Université PSL

14 h La paléographie et la diplomatique numériques pour l’exploitation de corpus de chartes : l’exemple de “Models of Authority”
par Peter Stokes | École pratique des hautes études – Université PSL
14 h 40 L’apport des éditions électroniques à l’étude diplomatique : l’exemple d’une recherche sur l’influence des chancelleries royales
par Els De Paermenter | Universiteit Gent
15 h 20 Vie et mort des formules : l’analyse des clauses (XIIIe-XVe siècle)
par Olivier Guyotjeannin | École nationale des chartes – Université PSL
16 h 15 Quantifier la tradition des actes : l’activité de la chancellerie des derniers Capétiens à l’aune du catalogue de leurs actes
par Olivier Canteaut | École nationale des chartes – Université PSL
16 h 55 Digitizing charter images : benefits and pitfalls
par Georg Vogeler | Universität Graz
17 h 35 Discussion finale

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *