Parution d’un article d’Álvaro Adot Lerga sur un élément de la légende noire de Jeanne d’Albret

Dans le bulletin n° 70 du Centre d’étude du protestantisme béarnais Histoire et patrimoine protestants des Pays de l’Adour consacré à la mémoire de Jeanne d’Albret à l’occasion du 450e anniversaire de la mort de la reine de Navarre (1572-2022), Álvaro Adot Lerga (Universidad Complutense Madrid) a publié un article sur « La légende terrifiante de Jeanne d’Albret dans la forêt d’Iraty » (p. 43-44). En nous guidant parmi les créatures légendaires de la vallée du Salazar (Navarre), l’auteur apporte des éléments peu connus à l’étude d’un aspect de la légende noire de Jeanne d’Albret dont l’adhésion au protestantisme peut expliquer son « assimilation » aux « sorcières », sous l’impulsion de « l’inquisition et le clergé local », dans cette partie de la Haute-Navarre (p. 44).



Citer ce billet
Dénes Harai (2022, 20 juin). Parution d’un article d’Álvaro Adot Lerga sur un élément de la légende noire de Jeanne d’Albret. ANR AcRoNavarre. Consulté le 24 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/al1p

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search