Parution d’un article d’Álvaro Adot Lerga sur un élément de la légende noire de Jeanne d’Albret

Dans le bulletin n° 70 du Centre d’étude du protestantisme béarnais Histoire et patrimoine protestants des Pays de l’Adour consacré à la mémoire de Jeanne d’Albret à l’occasion du 450e anniversaire de la mort de la reine de Navarre (1572-2022), Álvaro Adot Lerga (Universidad Complutense Madrid) a publié un article sur « La légende terrifiante de Jeanne d’Albret dans la forêt d’Iraty » (p. 43-44). En nous guidant parmi les créatures légendaires de la vallée du Salazar (Navarre), l’auteur apporte des éléments peu connus à l’étude d’un aspect de la légende noire de Jeanne d’Albret dont l’adhésion au protestantisme peut expliquer son « assimilation » aux « sorcières », sous l’impulsion de « l’inquisition et le clergé local », dans cette partie de la Haute-Navarre (p. 44).


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search