Parution d’un article de Philippe Chareyre sur les traces mémorielles de Jeanne d’Albret

Dans le bulletin n° 70 du Centre d’étude du protestantisme béarnais Histoire et patrimoine protestants des Pays de l’Adour consacré à la mémoire de Jeanne d’Albret à l’occasion du 450e anniversaire de la mort de la reine de Navarre (1572-2022), Philippe Chareyre a publié un article sur Les traces mémorielles de Jeanne d’Albret (p. 1-18). L’auteur insiste notamment sur les traces de la mémoire de la reine dans les objets et dans l’espace, sujet qui n’a pas encore été systématiquement exploré. D’emballages de produit chocolatier (Louit-Frères, Poulain) en assiette de Sèvres, de figurine de plomb en menu publicitaire de la distillerie Marnier-Lapostolle, celle du Grand-Marnier, Jeanne d’Albret fait l’objet d’une récupération commerciale à l’époque contemporaine qui évacue « le rôle politique » et « les choix religieux » de la reine « au profit d’une image aseptisée » (p. 5). En utilisant un panel de sources variées (bases Joconde et Mérimée, cartes postales, pages blanches et jaunes, moteurs de recherche numériques), Philippe Chareyre a réalisé une cartographie des traces mémorielles de la reine qui « donne un total de 153 localités ou organismes faisant ou ayant fait référence à Jeanne d’Albret » (p. 6). La répartition spatiale des voies et des entités reflète un enracinement régional particulièrement fort dans les départements de l’actuelle région Nouvelle-Aquitaine, espace où se trouvaient de nombreuses et importantes possessions des Foix-Albret.

L’article a fait l’objet d’une restitution devant un public nombreux lors d’une conférence au Musée Jeanne d’Albret à Orthez le 9 juin 2022.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search