Édition critique d’une lettre de Catherine, reine de Navarre, comtesse de Foix et vicomtesse de Castelbon (Orthez, 24 septembre 1512)

Dans le cadre de sa contribution « De part et d’autre des Pyrénées : archives, inventaires et pouvoir chez les Foix-Béarn-Navarre (XIVe-XVIe siècle) »[1] à l’ouvrage collectif Écritures du pouvoir. Les cultures politiques dans la péninsule Ibérique et au Maghreb, VIIIe-XVe siècles, vol. 2 (Bordeaux, Ausonius éditions, 2019) qu’elle a dirigé[2], Véronique Lamazou-Duplan (Université de Pau et des Pays de l’Adour, ITEM, EA 3002), membre du projet AcRoNavarre, vient de publier une édition critique d’une lettre de Catherine, reine de Navarre, comtesse de Foix et vicomtesse de Castelbon. La lettre originale est conservée à Barcelone, à l’Arxiu Històric de la Biblioteca de Catalunya, Reg. 4734, Perg. 78. Écrite au château d’Orthez le 24 septembre 1512, elle atteste que Pierre de Sers, châtelain de Foix, et deux consuls de Foix ont enfermé 917 instruments, titres et documents – tant sur parchemin que sur papier, tenus en cinq petites caisses de bois – dans le chartrier du château de Foix. Ces archives appartenaient au chartrier du château de Castelbon d’où ils avaient été retirés, sur l’ordre de la reine-vicomtesse, par Pey de Montaner, châtelain d’Araós, et Frances Sicart, marchand de Castelbon. Catherine promettait aux consuls et habitants de la ville et vicomté de Castelbon la restitution de la documentation susmentionnée dès le retour de la paix. Il s’agit là d’une allusion à l’état de guerre consécutif à l’invasion du royaume de Navarre par les troupes de Ferdinand d’Aragon. Dans ce contexte, comme l’écrit Véronique Lamazou-Duplan, « Catherine de Foix, reine de Navarre, fait procéder au transfert – c’est-à-dire au sauvetage et à la captation – des archives de Castelbon avant que Ferdinand ne s’en empare », les titres en question étant indispensables à la justification des droits de la souveraine en cas de reconquête des territoires perdus (p. 160). Ayant bénéficié de la relecture et des remarques d’Álvaro Adot (Casa de Velázquez, École des hautes études hispaniques et ibériques), spécialiste de l’histoire des Foix-Albret-Navarre au tournant des XVe-XVIe siècles, l’édition critique réalisée par Véronique Lamazou-Duplan rectifie et complète l’analyse proposée sur le site de la Biblioteca de Catalunya, tout en faisant réfléchir sur le lien étroit entre guerre et archives. L’acte présenté est consultable dans la base du projet AcRoNavarre et sa transcription est communiquée ci-dessous.

Dénes Harai (UPPA, ITEM)

[1] Véronique Lamazou-Duplan, « De part et d’autre des Pyrénées : archives, inventaires et pouvoir chez les Foix-Béarn-Navarre (XIVe-XVIe siècle) », dans Écritures du pouvoir. Les cultures politiques dans la péninsule Ibérique et au Maghreb, VIIIe-XVe siècles, 2, édité par Véronique Lamazou-Duplan, Bordeaux, Ausonius éditions, coll. « Scripta Mediævalia, 38, 2019, p. 149-166. La lettre est publiée aux pages 164-165.

[2] Cet ouvrage est issu de la session 2018 du séminaire international de formation avancée CPIM – Les cultures politiques dans la péninsule Ibérique et au Maghreb, du VIIIe au XVe siècle, tenue à Bielle du 2 au 5 octobre 2018.

 

Acte de Catherine de Navarre au sujet du chartrier de Castelbon, donné au château d’Orthez le 24 septembre 1512

Source: Biblioteca de Catalunya, Arxiu Històric, Reg. 4734, Perg. 78

Lettre de Catherine de Foix, reine de Navarre, vicomtesse de Castelbon (Orthez, 24 septembre 1512), Biblioteca de Catalunya, Arxiu Històric, Reg. 4734, Perg. 78

Transcription

Nos Catalina per la gracie de Diu Reyne de Navarre Comtesse de Foixs Senhore de Bearn Comtesse de Bigorre Vescomtesse de Castelbon de / Marsan Gavardan Nebosan etc. reconeixem et confessam que vos Pey de Montaner castelan de nostre castet de Arahos et Frances Sicart marchant / de nostre ville de Castelbon avetz portat balhat et deliurat a nostre ben amat Pierres de Sers castelan de nostre castet de Foixs nau centz et / detz et sept pesses de instrumentz titols documentz et autres scriptures tant en pargami cum en paper sagerades et integres en partide / et une autre partide dequeres rompudes sens sagetz nostres dretz et de la cause publica de nostredit vescomtat de Castelbon [lacune dans le parchemin] –entz las / totes clauses et sarrades en cinq petites caixes de fuste, lasquoaus de nostre mandament los cossolz de nostredite ville de Castelbon an treyt / deu cartulari et archiu de nostre castet de Castelbon et tremetut per vos audit de Sers castelan de Foixs qui aqueres a metut et recludit / dessentz lo cartulari de nostre dit castet de Foixs se que nos sta ferm per reconexence signade deman de notari deudit de Sers castelan / et de dus cossols de Foixs et sagerade deu saget ordinari de ladite ville de Foixs qui nos en avetz balhat. Et tals pesses et / scriptures promettu ausdits cossols et habitans de nostre dite ville et vescomtat de Castelbon, quant a Diu playra nos donar temps de patz / et tranquilitat far, restituir et tornar en lo cartulari deudit nostre castet de Castelbon  per aqui esser gardades cum son stad entro / au present. En testimoni de que avem avistat las presentes signades de nostre man et sagerades deu saget de nostres armes en pendent / Dades en nostre castet dorthes lo XXIIII jorns deu mees de septembre l’an mil cinq cens et dodze.

[signature autographe] Catalina

Per mandament de la reyne

vescomtesse de Castelbon

Au verso

[écriture moderne] :

Apocha del cartulari

 

[Mention au crayon de la cote contemporaine :]

Perg. 78 4734

Véronique Lamazou-Duplan (UPPA, ITEM)


Vous aimerez aussi...