Le grand sceau de Jeanne d’Albret en ligne : concrétisation du partenariat entre les bases AcRoNavarre et SIGILLA

Dans le cadre du partenariat entre AcRoNavarre et SIGILLA, base numérique des sceaux conservés en France coordonnée par Laurent Hablot (École Pratique des Hautes Études, Université PSL), trois empreintes du grand sceau de Jeanne d’Albret sont désormais consultables sur le site de SIGILLA. Ces trois empreintes – les seules que nous connaissons de ce sceau de majesté de la reine de Navarre[1] – proviennent de trois actes de la période 1565-1568 conservés à Pau, aux Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques (E 586, n°1 et n°8, et E 731). Les notices de SIGILLA renvoient vers celles consacrées aux actes en question dans la base AcRoNavarre. D’autres empreintes de sceaux navarrais – ceux de Jean d’Albret, de Catherine de Foix et d’Henri II d’Albret – vont également intégrer SIGILLA. Les actualités du partenariat entre les deux bases seront annoncées sur ce carnet.

Grand sceau de Jeanne d’Albret, 1565 (ADPA, E 586, n°1)

Dénes HARAI (UPPA, ITEM)

[1] Sur le grand sceau de Jeanne d’Albret, voir les travaux suivants : Paul Raymond, « Description des sceaux conservés aux Archives départementales des Basses-Pyrénées », Bulletin de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Pau, 2e série, t. II, 1872-1873, p. 155, n°14. Paul La Plagne Barris, Sceaux gascons du Moyen Âge, Société historique de Gascogne, Paris – Auch, Honoré Champion – Cocharaux Frères, 1888, p. 625. Henri Patry, « Sur les sceaux de Jeanne d’Albret », Bulletin de la Société de l’Histoire du Protestantisme Français, t. LXXVII, 1928, n°4, p. 406-407.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search